Herbert W. Armstong, Founder of Worldwide Church of God (Philadelphia Era) and the end-time ElijahUn Message aux Chretiens Philadelphiens dans l'Ere Laodiceenne   

Un Message aux Chrétiens Philadelphiens dans l'Ère Laodicéenne

Quand Herbert W. Armstrong mourut en janvier 1986, l'ère Philadelphienne de l'Église de Dieu pris fin et “le temps de la fin” commença.  Nous pouvons affirmer cela à cause de ce que nous lisons dans Matthieu 24:14, “Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations.  Alors viendra la fin.”

M. Herbert Armstrong a été appelé et formé par Dieu pour accomplir la commission de l'ère Philadelphienne, consistant à faire une proclamation au monde de l'arrivée du royaume du Christ à venir. Cette commission, comme décrite dans l'Apocalypse 3, est l'œuvre de la sixième ère. Dans l'Apocalypse 3 au verset 8, Christ déclare, “Je connais tes oeuvres… j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.”

L'apôtre Paul utilise presque la même phrase dans II Corinthiens 2:12, encore une fois dans le contexte de l'évangile de Christ, qui était la bonne nouvelle de Son royaume à venir (Mat. 4:23). “Au reste, lorsque je fus arrivé à Troas pour l'Évangile de Christ, quoique le Seigneur m'y eût ouvert une porte...”  De même, M. Herbert Armstrong utilisa la porte ouverte pourvue à l'ère Philadelphienne pour répandre l'évangile dans le monde.

L'évangile du royaume de Dieu était un message que seul Herbert Armstrong proclama pendant le vingtième siècle. C'était une oeuvre unique, parce qu'aucune autre organisation se disant Chrétienne ne croyait à la Seconde Venue du Christ pour établir sur terre Son royaume millénaire, ceci étant le message même que Christ avait apporté. Au lieu de cela d'autres ont prêché un évangile à propos du Christ Lui-même, plutôt que de la bonne nouvelle de Son royaume à venir.

La commission de l'ère Philadelphienne étant achevée, l'Église entra dans l'ère Laodicéenne finale. Celle-ci est l'ère du temps de la fin.

Le mot “ère” signifie “une période caractérisée par quelque particularité spéciale” (Le Nouveau Dictionnaire Merriam-Webster vers. angl.). La particularité spéciale de l'ère Philadelphienne était, bien entendu, l'évangile apporté à cette société en tant que proclamation. Cependant, ce n'est pas la seule particularité de l'ère Philadelphienne. Il y a d'autres particularités positives quant aux gens de cette ère.
En retournant à nouveau dans l'Apocalypse 3, nous constatons au verset 8 que ceux-ci sont décrits comme gardant la Parole du Christ et ne reniant pas Son nom. Ils ne renient pas le nom du Christ: tout ce qu'Il est, qu'Il représente et pour lequel Il prend position. M. Herbert Armstrong a été employé par Dieu pour introduire ceux que Dieu a appelé pendant l'ère Philadelphienne, au véritable Jésus, dont le message était orienté vers Son royaume à venir.

Lorsque les Philadelphiens sont commandés de garder la Parole du Christ (Son enseignement ou doctrine), le mot anglais “gardé” ne transmet pas la pleine signification du mot grec. Le mot grec est tereo et signifie “de surveiller, de faire attention à, d'observer, de garder et de protéger.”  Non seulement ils doivent garder la Parole du Christ, mais au verset 11 de l'Apocalypse, on leur commande “Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.”  Cette couronne est une couronne de victoire pour avoir vaincu Satan et s'être qualifié pour régner avec Christ dans Son royaume.  

À quoi les Chrétiens Philadelphiens doivent tenir ferme est ce que Dieu leur a donné par l'entremise de M. Herbert Armstrong.  Ce corps de doctrine est ce qu'ils doivent garder, protéger et ce à quoi ils doivent tenir ferme.

C'est très important quand nous considérons ce qui est arrivé à l'Église Universelle de Dieu après la mort de M. Herbert W. Armstrong. La nouvelle direction a emmené l'Église à retourner dans le faux Christianisme de cette société, un événement qui était prophétisé dans II Thessaloniciens 2.

Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant... (II Thess. 2.:1-3a).

Le résultat de cette apostasie a mené à une dispersion de ceux qui ont laissé l'Église Universelle de Dieu vers une myriade de groupes, qui ont surtout rejeté, ou ont perdu de vue, beaucoup des enseignements que Dieu leurs a pourvu par l'entremise de M. Herbert Armstrong. Un temps comme celui-ci est prophétisé dans Amos 8:11-12,

“Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Éternel, Où j'enverrai la famine dans le pays, Non pas la disette du pain et la soif de l'eau, Mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Éternel.  Ils seront alors errants d'une mer à l'autre, Du septentrion à l'orient, Ils iront çà et là pour chercher la parole de l'Éternel, Et ils ne la trouveront pas.”

Dans une famine, l'alimentation est rare et difficile à trouver. L'alimentation mentionnée ici est “la parole de l'Éternel!” Certaines personnes pensent que cette prophétie se rapporte au temps de la tribulation, mais cela ne peut pas en être ainsi; vu que, pour presque l'entière période de la tribulation, les deux témoins ne proclameront pas seulement la parole de Dieu, mais l'appuieront aussi par des signes et des miracles puissants (voir Apoc. 11).  Retournant à Amos 8:11, veuillez considérer le mot  “entendre”.  Le mot hébreu en question est shama, ce qui signifie, entendre et obéir, comprendre ce que l'on entend, tenir compte de, d'obéir, prêter attention et être conscient de quelque chose qui est arrivé (la Bible Hebrew-Greek Key Study). Cela donne un aspect différent à la famine d'entendre (la parole).  Maintenant nous comprenons qu'il s'agit d'une famine qui a trait à l'audition et l'obéissance.  Cela a aussi la connotation d'un manque de compréhension de ce qui est entendu; ou une incapacité de percevoir un message qui est communiqué et un manque de compréhension de ce qui est arrivé.  Cela caractérise assez bien la condition de la plupart des personnes associées à l'Église de Dieu puisque M. Herbert Armstrong est mort.  Une obéissance diminuante à la vérité qu'ils ont d'abord reçue et un manque de respect pour l'homme que Dieu s'est servi pour leur apporté cette vérité a résulté en une incapacité à saisir la nouvelle compréhension de la chronologie du temps de la fin, que Dieu a donné à Son Église depuis janvier 1986.

L'expression “la parole de l'Éternel” au verset 12, est une expression technique concernant une révélation prophétique.  Alors, encore une fois, à cause de la désobéissance, de telles personnes dans la dernière ère n'auront pas la compréhension prophétique.  Aujourd'hui, cela a mené ou bien à la crainte de chercher dans la prophétie ou bien un manque d'intérêt envers celle-ci.  Au verset 11, le mot hébreu traduit par “pays” peut aussi être traduit par terre et le peuple de Dieu est dispersé partout sur la planète terre aujourd'hui.  

Il est intéressant que ce soit Dieu qui envoie cette famine d'entendre la parole et d'y obéir, au temps de la fin. Pourquoi Dieu ferait-il cela? Comme noté auparavant, après la mort de M. Herbert W. Armstrong, l'homme que Dieu a suscité pour proclamer l'Évangile du Royaume au monde, le ministère et les frères l'ont en grande partie rejeté. D'autres ont changé la forme de gouvernement établie dans l'Église, tandis que d'autres ont refusé d'accepter que M. Herbert Armstrong a achevé la commission, que lui seul avait été formé pour accomplir.

En général, il y a eu un mouvement dans le Protestantisme, où l'évangile est interprété comme étant un outil pour sauver des millions de personnes dans cet âge.

Pour ces raisons, Dieu a envoyé cette famine spirituelle sur la majorité qui n'ont pas honoré et respecté Son serviteur. Ces gens sont dans une condition aveugle, inconscients qu'ils sont maintenant dans l'ère finale de l'Église de Dieu, une ère qui lui déplaît énormément.

Seulement ceux qui ont tenu ferme à la vérité et ont gardé un respect approprié pour M. Herbert Armstrong continueront à grandir dans la compréhension Biblique dans l'ère finale de l'Église. L'importance de tenir ferme à la vérité et le résultat positif pour l'avoir fait sont mis en évidence dans 1 Jean 2:24-25,

Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle.

Laissez-moi souligner, il n'y a que ceux qui tiennent ferme à ce qu'ils ont reçu au commencement de M. Herbert Armstrong, reconnaissant pleinement qu'il était un homme envoyé de Dieu, qui peuvent être considérés comme des Chrétiens Philadelphiens.  Cela, ainsi que d'autres qualités importantes, que nous allons couvert un peu plus loin, assureront leur protection physique pendant la tribulation à venir.  Rappelez-vous que les Chrétiens Philadelphiens sont avertis de ne pas laisser personne prendre leurs couronnes de victoire (Apoc. 3:11).  Puisqu'il n'y aura que 144,000 saints dans la première résurrection, ceux qui sont assez idiots pour renoncer à leurs couronnes, devront être remplacés.

Comme nous regardons au reste visible de l'Église de Dieu aujourd'hui, dix-sept ans après que M. Herbert Armstrong a achevé sa commission, nous sommes confrontés avec la réalité suivante. L'Église visible dans l'ère Laodicéenne, la dernière ère, est composée de Chrétiens, ceux qui ont une attitude Laodicéenne, qui déplaît à Christ; ceux qui ont une attitude Philadelphienne, qui tiennent ferme dans l'ère finale, qui Lui plaisent; et ceux qui ne sont pas convertis.

Dans quel genre de condition se trouve les Chrétiens Laodicéens aujourd'hui? Dans l'Apocalypse 3, on nous dit que leur condition spirituelle est si répugnante que Christ est sur le point de les vomir de Sa bouche. Qu'ont-ils fait pour l'irriter si grandement?  La réponse est dans l'Apocalypse 3.

Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis: `Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien'-et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi (Apoc. 3:15-19).

Ils pensent qu'ils sont spirituellement riches, cependant aux yeux du Christ ils sont spirituellement pauvres, misérables, aveugles et nus. Être spirituellement nu est équivalent à être pratiquement non converti. L'esprit, presque exempt de l'Esprit de Dieu, ne peut pas être obéissant!

Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite de main d'homme. Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste, si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus. Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. (II Cor. 5:1-4).

Les vêtements d'un Chrétien sont la justice et la spiritualité. Notez comment l'épouse du Christ est décrite dans l'Apocalypse 19:7-8. Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints.”

Christ exige l'unité dans le corps de Son Église; mais tristement ce n'est pas ce que nous y trouvons aujourd'hui. Au contraire, les groupes divers dispersés et divisés qui ont surgi pendant les dix-sept dernières années, apparemment en support à M. Armstrong, refusent de s'unir pour finir le travail qu'ils prétendent qu'il n'a pas achevé. Au commencement les dirigeants de ces groupes ont employé le nom de M. Herbert Armstrong comme un moyen de recueillir le support pour eux, et en même temps diluant, diminuant ou renonçant à beaucoup de ce qu'il a enseigné pendant environ cinquante deux ans.

L'ironie est que leur “richesse” ou supériorité sur le faux Christianisme, provient de ce que M. Herbert W. Armstrong leur a enseigné. Néanmoins, ils ne lui montrent aucun respect, ni à Jésus Christ qui l'a envoyé, quand ils diluent les doctrines et affirment que M. Armstrong n'a pas achevé sa commission qui consistait à apporter le vrai évangile au monde entier.

Celles-ci sont certaines des raisons pourquoi les Chrétiens Laodicéens sont dispersés aujourd'hui et pourquoi ils devront supporter la tribulation pour garantir leurs vies éternelles et une position dans le gouvernement de Christ sur la terre. Avec la dispersion dans divers groupes est venu l'inévitable refroidissement de l'amour de Dieu entre les ministres et les laïques. Cela aussi est un accomplissement de la prophétie.  ”Et, parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira” (Matt. 24:12).  L'iniquité (sans loi), ou une haine pour le gouvernement dans l'Église de Dieu est quelque chose qui prédomine dans cette dernière ère.  L'apôtre Paul dans sa dernière lettre (II Timothée) a prophétisé à propos des divisions dans l'Église de Dieu au temps de la fin.  “Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles:” (II Tim. 3:1);  “Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables” (II Tim 4:3-4).  De telles fables incluraient, la nature de Dieu et la Trinité.

La Bible fournit d'autres exemples clairs pourquoi Dieu permet à Son peuple d'être dispersé.  

Par exemple, dans Néhémie 1:7-8, Néhémie rappelle aux Juifs ce que Moïse leur a dit ainsi qu'à tout Israël. À savoir qu'ils seraient dispersés parmi les nations s'ils ne garderaient pas les commandements et statuts de Dieu.

Nous t'avons offensé, et nous n'avons point observé les commandements, les lois et les ordonnances que tu prescrivis à Moïse, ton serviteur. Souviens-toi de cette parole que tu donnas ordre à Moïse, ton serviteur, de prononcer. Lorsque vous pécherez, je vous disperserai parmi les peuples; (Néh. 1:7-8).

Au verset 9, Néhémie dit aux Juifs que la solution à leur condition de dispersion est de se repentir et revenir diligemment à l'observance des commandements.  C'est la voie à l'unité spirituelle et physique; et cela est aussi vrai aujourd'hui que ça l'était alors. “mais si vous revenez à moi, et si vous observez mes commandements et les mettez en pratique, alors, quand vous seriez exilés à l'extrémité du ciel, de là je vous rassemblerai et je vous ramènerai dans le lieu que j'ai choisi pour y faire résider mon nom.”  Ce lieu est le Mont Sion à Jérusalem.

Une autre raison pourquoi cette dispersion a lieu se trouve dans Luc 1:50-51. Ici un contraste est fait entre ceux qui craignent ou respectent grandement Dieu et ceux qui sont remplis d'orgueil à l'égard de leurs pensées et idées, à l'écart de Dieu.  Ils sont fiers de leur raisonnement humain.  De telles personnes sont séparées de Dieu, plutôt que d'être unies à Lui et être à Ses côtés.

Aujourd'hui, les Chrétiens Laodicéens se voient comme étant riches, cependant, ils sont dans une condition isolée.  Par un raisonnant humain ils pensent qu'ils peuvent renoncer à beaucoup de ce que Dieu a apporté à l'Église par l'entremise de M. Herbert Armstrong, sans encourir la colère du Tout-Puissant!  Ils sont trop aveugles pour voir que le Christ est sur le point de les vomir de Sa bouche dans la tribulation qui vient bientôt.  Néanmoins, c'est la réalité!  En effet au verset 20 de l'Apocalypse 3, Christ se décrit comme étant debout à l'extérieur de la congrégation Laodicéenne, frappant à la porte, demandant si quelqu'un entend Sa voix.  ”Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.”  C'est un contraste ahurissant avec ce que l'on trouve dans l'Apocalypse 1:12-13, où Christ est dépeint comme se tenant au milieu des sept ères de l'Église. Les Laodicéens, par leur attitude de contentement de soi-même et de fierté injustifiée, a fait que Christ S'est éloigné - de l'intérieur à l'extérieur de la porte. Par contraste, les Chrétiens Philadelphiens ne sont pas dispersés, bien que vivant dans l'ère Laodicéenne.

Sous M. Herbert Armstrong, dans l'ère Philadelphienne, il y avait un corps organisé, pas beaucoup de groupes en conflit entre eux. Il y avait un leader, non pas beaucoup et un quartier général, et ce quartier général était aux États-Unis d'Amérique. C'est le modèle Philadelphien, comme Christ a inspiré M. Herbert W. Armstrong à établir.  C'est toujours le modèle pour l'Église Philadelphienne vivant dans l'ère Laodicéenne.

Puisque les Chrétiens Philadelphiens reconnaissent Herbert W. Armstrong comme étant l'homme qui a été appelé et formé par Jésus Christ, la Tête de l'Église, pour accomplir la commission de l'évangile; ils savent que celui-ci a fini cet aspect de l'oeuvre. Par conséquent ils savent aussi que le but maintenant est de préparer l'épouse du Christ pour Sa Seconde venue.

Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne. Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints. Et l'ange me dit: ?Écris: “Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau!” Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu' (Apoc. 19:6-9).

Qu'est-ce que cette préparation implique? Cela doit impliquer une unité plus profonde par l'adhésion à la vérité qui a été transmise, une augmentation de l'intérêt que nous portons les uns envers les autres et la croissance dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. Cette connaissance inclut une compréhension plus grande de l'ordre chronologique des événements prophétiques du temps de la fin. Après tout, Christ a dit à Ses disciples qu'une fois qu'ils recevraient l'Esprit Saint il les guiderait dans toute la vérité (Jean 16:13). Ceci s'applique dans toutes les ères de l'Église et continue dans l'ère finale. Les chrétiens doivent toujours grandir dans la grâce et la vérité (Jean 17:20; II Pi. 3:18).  Ce que l'Église de Dieu, Mondiale connaît aujourd'hui était inconnu à tout autre ère ou ancien prophète, ce qui prouve ce point.

Quand M. Herbert Armstrong est mort en 1986, la compréhension prophétique elle, ne mourut point et n'aurait pas dû s'arrêter (Dan 12:9-10; Amos 3:7).  Le reste Philadelphien demeuré fidèle, vivant dans la dernière ère, doit continuer à grandir dans la compréhension prophétique. Pourquoi? Parce que la Bible dit que le reste Philadelphien plaît à Dieu par sa fidélité. Ils ont été fidèles à ce qu'ils ont reçu au commencement, reconnaissant d'où cela est venu et qui le leur a apporté. Comprendre la prophétie et voir les événements prophétiques se réaliser, motive et encourage les serviteurs fidèles de Dieu, ce qui est particulièrement nécessaire considérant l'époque où ils vivent. La prophétie nous fournit une ligne de temps que peux surveiller les fidèles de Dieu comme le retour du Christ approche.  De tels serviteurs sont demandés de surveiller et d'être encore plus fervents comme il voient ce jour s'approcher (Héb. 10:25b; Matt. 24:37-51; 1 Cor. 16:13-14, 16; Apoc. 3:3).

La fidélité est une qualité essentielle requise par Dieu dans les Chrétiens. Ceux qui s'élèvent pour rencontrer le Christ à Son retour, pour régner avec Lui, sont décrits dans l'Apocalypse 17:14.

En étant fidèles au “legs de Herbert Armstrong”, les Philadelphiens sont comptés comme fidèle au Christ et à Dieu le Père.  Nous trouvons ce principe dans Jean 12:26, “Si quelqu'un me sert, qu'il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera et Jean 14:21, “Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui.”

Aujourd'hui, pour toutes les raisons données ci-dessus, les Chrétiens Philadelphiens et Laodicéens ne peuvent s'unir. Comme l'a souvent déclaré M. Herbert Armstrong, “Nous n'avons pas été appelés simplement pour le salut, mais pour qualifier et enseigner sous le Christ dans le Royaume.”  Le Christ choisit Son équipe gouvernementale en se basant sur des qualités spécifiques et personne ne peut s'y joindre de par lui-même.  Les Chrétiens Laodicéens qualifient pour régner avec le Christ et s'assurer de leurs vies éternelles en donnant leurs vies physiques dans la tribulation (Apoc. 6:9, 11; 12:17).  Mais, on promet la protection aux Philadelphiens pendant ces terribles trois années et demie (Apoc. 3:10; 12:14).  Ils doivent être prouvés dignes avant la tribulation (Luc 21:36).  Néanmoins, les deux seront unifiés au retour du Christ.  Les deux auront accomplis leur appel et se seront qualifiés pour régner avec le Christ dans Son Royaume

Puisque seulement les Chrétiens Philadelphiens plaisent à Dieu à ce moment là, en tenant ferme fidèlement, le but de Satan est de créer la désunion dans leurs rangs. Jusque là, il a les Laodicéens où il veut qu'ils soient et donc dirige ainsi ses efforts principalement vers les Philadelphiens.  Il n'est possible de lui résister qu'en étant près de Dieu, par l'étude biblique, le jeûne et en étant au service des autres.

Considérez donc le conseil de l'apôtre Pierre dans 1 Pierre 5:6-11. Notez que ceci est adressé spécifiquement aux anciens de l'Église (v.1). Satan sait que s'il peut les détruire, il peut plus facilement vaincre les frères.  C'est pourquoi il est important pour les Philadelphiens de prier pour leurs anciens et de les apprécier pour le travail qu'ils effectuent. Cela contribue à l'unité que Dieu et le Christ demandent.

De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable; et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. A lui soit la puissance aux siècles des siècles! Amen!


Sur la même ligne de pensée, tenez compte de ce que Paul dit dans sa lettre aux Philippiens.

Seulement, conduisez-vous d'une manière digne de l'Évangile de Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j'entende dire de vous que vous demeurez fermes dans un même esprit, combattant d'une même âme pour la foi de l'Évangile, sans vous laisser aucunement effrayer par les adversaires, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut; et cela de la part de Dieu, car il vous a été fait la grâce, par rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui, en soutenant le même combat que vous m'avez vu soutenir, et que vous apprenez maintenant que je soutiens. Si donc il y a quelque consolation en Christ, s'il y a quelque soulagement dans la charité, s'il y a quelque union d'esprit, s'il y a quelque compassion et quelque miséricorde, rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée. Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. (Phil. 1:27 à 2:4).

Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent; car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d'une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n'avoir pas couru en vain ni travaillé en vain. (Phil. 2:12-16).

M. Herbert Armstrong était clairvoyant quand il a dit que le gouvernement serait un problème dans l'ère Laodicéenne. Cela s'est avéré être ainsi, avec quelques groupes fonctionnant sans ministre et d'autres se conformant à une forme de démocratie.

Le gouvernement de Dieu est du sommet jusqu'au bas et est la forme de gouvernement établie dans l'Église par M. Herbert W. Armstrong. C'est toujours la forme de gouvernement de Dieu et si celle-ci est acceptée et adhérée par les Philadelphiens elle jouera aussi un facteur dominant pour obtenir et garantir l'unité comme le Christ l'exige. Probablement que le problème le plus grand associé au gouvernement dans l'Église aujourd'hui est que seulement une minorité de gens dans la dernière ère veulent être soumis à l'autorité ministérielle.  La plupart refusent de se soumettre lorsque ce qu'ils veulent faire est en conflit avec des directives basées sur la Bible provenant des ministres de Dieu.  De tels gens ne dirigeront jamais dans le gouvernement de Christ, à moins qu'ils ne se repentent.  Un signe d'un Chrétien Philadelphien est sa volonté de se soumettre au gouvernement de Dieu dans l'Église.

Concluons cette étude avec les Paroles du Christ dans Jean 17.

J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole. C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi; - et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi; -et je suis glorifié en eux. Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m'as donnés, afin qu'ils soient un comme nous. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. (Jean 17:6, 9-11, 15-17, 20-21).

Les Philadelphiens doivent se battre pour cette unité comme ils tiennent ferme dans l'ère terne Laodicéenne.

Les Réactions et les Traits Philadelphiens

Avec la dissolution de l'Église Universelle de Dieu, les Chrétiens Philadelphiens savent maintenant qu'ils ne doivent pas chercher une nouvelle Église. Ils comprennent que, par le baptême et l'imposition des mains, ils font déjà partie de la Véritable Église de Dieu et ce qu'ils ont besoin est un vrai ministre ou ministres qui refusent d'enseigner de fausses doctrines et qui honorent et respectent M. Armstrong en tant que l'homme que Dieu a appelé et enseigné pour apporter l'annonce du royaume millénaire du Christ sur terre, au monde.

Les Philadelphiens reconnaissent aussi qu'à l'extérieur de sa commission spécifique, M. Herbert Armstrong, à un certain degré, a spéculé sur quelques aspects de la chronologie du temps de la fin.

Les Philadelphiens reconnaissent aussi , à cause de leur respect approprié pour l'apôtre de Dieu, que le Christ, le Chef de l'Église de Dieu, augmentera leur compréhension de la chronologie du temps de la fin.

Puisque le vrai évangile a été répandu de par le monde et a été rejeté, les Philadelphiens savent qu'ils vivent maintenant au temps de la fin et que l'initiative principale de l'œuvre de Dieu est de préparer l'épouse pour la seconde venue du Christ.

La préparation de l'épouse implique un effort actif pour produire une plus grande unité par l'intermédiaire de la puissance de l'esprit de Dieu et engendrer plus de l'amour de Dieu dans le ministère et les frères.  M. Herbert Armstrong a défini ce type d'amour comme étant “un souci orienté vers les autres”.

Les Philadelphiens comprennent que l'unité est aussi basée sur une doctrine correcte, qui inclut le fait d'avoir le gouvernement de Dieu.  Le gouvernement de Dieu est du sommet jusqu'au bas. Ce n'est pas une démocratie.  Posséder la forme du gouvernement de Dieu et y être soumis produit l'unité et garantie que nous sommes tous d'accord. (1 Cor. 1:10).

Les Philadelphiens reconnaissent que leur ministère est humain et donc soumis à l'erreur. Ils comprennent aussi que le Christ, comme Chef de l'Église, corrigera et redirigera Son ministère pour le bien de Son peuple.  Parfois la patience est requise ici, parce que le Christ n'agira peut-être pas immédiatement et peut utiliser la situation pour évaluer chacun afin de voir s'ils sont prêt à attendre sans glisser dans la rébellion.  

Les Chrétiens Philadelphiens iront toujours directement à quiconque (ministres inclus) qu'ils croient leur avoir fait du tort, plutôt que de parler du problème perçu à d'autres personnes (Mat. 18:15-17).

Un Philadelphien, un ministre ou un membre laïc, doit être capable d'admettre quand il a tort.

Les Philadelphiens comprennent que le Christ est tellement dérangé par les Laodicéens qu'Il les vomira dans la tribulation, alors les Philadelphiens ne veulent pas être comme les Laodicéens de toute façon.

Philadelphie signifie “amour fraternel”.  Donc, les Philadelphiens seront passionnés et enthousiastes et profondément soucieux les uns pour les autres, pardonnant facilement et toujours prêt pour soutenir et encourager les autres.  

Les Philadelphiens vivant dans l'ère Laodicéenne sont l'intermédiaire entre M. Herbert Armstrong et les deux témoins. Les Philadelphiens comprennent que la grande œuvre qui vient en avant est celle des deux témoins.

Les Philadelphiens rejetteront les ministres qui ont accepté ou enseigné de fausses doctrines.

Approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure. Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle. Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes oeuvres. N'abandonnons pas notre assemblée, comme c'est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour. (Heb. 10:22-25).

N'abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps: celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. Et mon juste vivra par la foi; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. (Heb. 10:35-39).

Soyez encouragé. Tenez ferme jusqu'à la fin.  Celui qui persévérera dans la vérité jusqu'à la fin sera sauvé!


Autres Articles Importants:
Un Message aux Chretiens Philadelphiens dans l'Ere Laodiceenne   |   L'Histoire Récente de l'Église Après Herbert Armstrong   |   Continuant le Legs d'Herbert W. Armstrong   |   Le Lieu de Sécurité   |   Est-ce qu'Herbert W. Armstrong était le Dernier Élie?   |   Tenir Ferme aux Vérités Restaurées par Herbert W. Armstrong

De retour à:  À Quiconque Peut  Etre Concerné


L'Église de Dieu, Mondiale